Après plusieurs mois d’études et de réflexions, le chantier de réhabilitation du Belvédère démarrera en 2024. 

S’il valorisera la mémoire collective, il sera aussi un lieu de rencontres, d’échanges et d’animations autour des grandes stratégies et transitions en cours sur le territoire. 

Un lieu emblématique et historique de la ville qui aura de nombreuses histoires à raconter et à écrire… 

Les enjeux

  • Réhabiliter un bâtiment en friche et faire renaître un lieu historique pour fédérer les énergies et développer la fierté des habitants et acteurs du territoire.
  • Créer un lieu multifonctions capable d’aborder l’activité économique et industrielle, l’aménagement et le développement territorial, le développement durable et l’identité culturelle.
  •  Doter le territoire d’un outil attractif et valorisant pour accompagner ses développements.

Le projet

  • Rez-de-chaussée : salle de réception de 90 m2 destinée à accueillir des événements d’entreprises, cérémonies municipales et autres événements.
  • Rez-de-jardin : espace « expériences » d’interprétation pour valoriser le passé, comprendre le territoire aujourd’hui et porter des messages d’avenir (médiation scolaire, culturelle, scientifique, touristique…).
  • Un espace prestigieux sur le toit pour offrir un point de vue privilégié à 360°.
  • Un parcours extérieur autour du bâtiment, librement accessible, pour contempler et lire les différents paysages, du bassin industriel aux sommets béarnais.

Une reconstruction responsable

Le projet de réhabilitation du Belvédère entre en résonance avec la stratégie territoriale de développement durable. La reconversion de cette friche se veut ambitieuse tout en reconstruisant sur les bases architecturales d’origine.

• Déconstruction sélective pour favoriser le réemploi de matériaux ;
• Utilisation de matériaux sains et durables, biosourcés ou faiblement carbonés ;
• Mise en place de panneaux photovoltaïques pour une autoconsommation prioritaire ;
• Objectif minimum d’atteindre le niveau E3C1 sur la règlementation RE 2020 ;
• Préservation de l’emprise du bâtiment pour ne pas désimperméabiliser de surfaces supplémentaires.

Budget prévisionnel

Coût total de l’opération : 2 000 000 € HT

Avec le soutien des fonds européens Leader et du Département des Pyrénées-Atlantiques pour l’étude de programmation.
Financements : Fonds Vert (État)

Les acteurs du projet

Maitrise d’ouvrage : Ville de Mourenx
AMO : SPL des Pyrénées-Atlantiques
Maitre d’oeuvre : cabinet d’architectes V2S

Calendrier

2022 : concertation industriels et acteurs économiques
2023 : études et défition du projet
2024-2025 : travaux, muséographie et scénographie
Été 2025 : ouverture du bâtiment

Retour en haut
Aller au contenu principal